Bigamie dans le Saint-Empire Romain Germanique après la Guerre de Trente Ans

À la fin de la guerre de Trente-Ans (1618-1648), l’Empire germanique, Alsace comprise (voir plus bas), était dépeuplé. La population était tombée de 17 millions à 4 millions, en grande partie des femmes et des adolescentes. C’est pourquoi le Conseil franconien de Nuremberg a pris le 14 février 1650 la décision suivante qui fut ensuite élevée en loi pour l’ensemble de l’Allemagne :

« En conséquence et par extrême nécessité, pour redresser la « population » (les hommes) du Saint Empire Romain Germanique, décimée pendant ces 30 années sanglantes par l’épée, la maladie et la faim, il sera autorisé et permis à tout homme pendant les 10 prochaines années d’épouser deux femmes.

Si dans les villes et les villages, il se trouvait des célibataires, âgés de moins de 50 ans, de forte constitution, en bonne santé, prospères en argent et en biens, et qu’il arrivât que jusqu’à présent ils n’aient pas pris femme, ils seront sérieusement mis en demeure de prendre femme, et punis physiquement et matériellement, ces célibataires devront rapidement se marier, que ce soit avec une ou deux femmes, et nous espérons sérieusement en eux, qu’ils puissent encore élever une demi-douzaine, voire selon leur force, une quinzaine de garçons, pour avec ardeur reconstruire la patrie.

À partir d’une autre source, on trouve le texte complémentaire suivant :

Il est permis à chaque homme d’épouser deux femmes, à tout et chaque homme, il sera sérieusement demandé, et même souvent rappelé du haut de la chaire de se maintenir dans cette situation et d’être vigilant, qu’il se conduise parfaitement, avec honneur et discrétion, qu’il soit appliqué et zélé, de sorte qu’il soit un homme honorable qui a eu le courage de prendre deux épouses, et pas seulement pourvoir à leurs besoins, mais aussi de les protéger de tous différends.

Cette loi est valable jusqu’en 1660, soit pendant 10 ans. »

Source : « 1650 : Bigamie autorisée et souhaitée en Allemagne » dans l’article « Généalogie et bigamie légale » sur le blog Geneablog.fr, 5 mars 2008, d’après Chronique historique d’Arnstadt.

Gravure d’après Jacques CALLOT (1633) : « pillage et incendie d’un village » ; élément de la série de gravures « Les misères et les malheurs de la guerre », dite « Les Grandes Misères de la guerre ». Source Wikipedia.

On trouve, par exemple, dans la chronique de la ville d’Arnstadt en Thuringe un homme marié simultanément avec deux femmes (Arnstadt est une ville actuellement d’environ 30 000 habitants surnommée « la porte de la forêt de Thuringe ». J.S. Bach y a été organiste de 1703 à 1707).

Et l’Alsace :

Exemple de dépeuplement concernant un village d’Alsace du nord, Lampertsloch, 1561 : 55 habitants, 1641 : 3 habitants, 1715 : 24 habitants, 2018 : 714 habitants. Sources : STA Darmstadt, D 21/B, 3/31, 3/2a – « Naître, vivre et mourir dans l’Outre-Forêt », Daniel PETER.

Le décret du 14/02/1650 devait logiquement s’appliquer aux Alsaciens qui n’étaient pas devenus français en 1648, par exemple, Colmar rattachée à la France en 1673, Strasbourg en 1681. Les lecteurs qui auraient trouvé des informations sur cette question seraient bien aimables de nous les communiquer. Les Alsaciens devenus Français en 1648 n’ont évidemment pas « bénéficié » du décret de l’Empire Germanique.

Claude CARRÉ, membre du CGA, section Île-de-France

Sur la guerre de Trente Ans, lire :

Un commentaire

  1. Jusqu’à présent la plupart des généalogistes considèrent qu’avant la possiblité de divorcer lorsqu’un homme se remariait il était obligatoirement veuf, ce qui oriente les recherches. La chose est donc à revoir durant cette courte décennie.
    Encore faut-il savoir, en Alsace, quelles pièces du puzzle (cf le blog d’il y a quelques semaines) étaient concernées.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s