Sosa 2022 : Denis Heck, né à Rouffach en 1671

Qui est votre Sosa 2022 ou 22 ?
L’un des grands plaisirs de chaque début d’année pour les généalogistes est de rechercher son « Sosa de l’année » ! Nous vous proposons de participer à cette petite aventure : recherchez votre Sosa 2022 ; s’il est alsacien, adressez-nous un article (quelques lignes ou beaucoup plus) pour nous dire ce que vous savez sur lui.
Si votre Sosa 2022 n’est pas alsacien… dites-nous qui est votre Sosa 22 !
Nous publierons avec plaisir vos recherches sur ce blog !

Pour les généalogistes débutants :

  • Qu’est-ce qu’un « Sosa » ?
  • Quel est le principe de la numérotation Sosa ?
  • Comment trouver mon Sosa 2022 ?

Qu’est-ce qu’un « Sosa » ? La numérotation de Sosa-Stradonitz, plus couramment appelée numérotation Sosa, est une méthode qui permet d’identifier par un numéro unique chaque personne dans une généalogie ascendante. Elle a été mise au point en 1676 par Jérôme de Sosa (reprenant la méthode publiée en 1590 par Michel Eyzinger) puis reprise en 1898 par Stephan Kekulé von Stradonitz. Cette numérotation est aujourd’hui universellement reconnue par les généalogistes car elle permet d’identifier à coup sûr la position d’un ancêtre dans son arbre généalogique.

Quel est le principe de la numérotation Sosa ? Le n°1 est attribué à soi-même, le n°2 à son père, le n°3 à sa mère. Tous les hommes portent un numéro pair, toutes les femmes un numéro impair (celui de son conjoint +1). À chaque génération, le numéro est multiplié par 2 : mon grand-père paternel porte le n°4 ;  ma grand-mère paternelle porte le n°5 ;  mon grand-père maternel porte le n°6 ; ma grand-mère maternelle porte le n°7…

Comment trouver mon Sosa 2022 ? Le chemin à effectuer pour établir le lien entre n°1 et n°2022 est le suivant. Je commence par définir les numéros à suivre, en avançant dans le temps, à partir du n°2022 (à chaque génération-étape, soit je divise par 2 si c’est possible, soit je retranche 1 puis je divise par 2) : 2022 > 1011 > 505 > 252 > 126 > 63 > 31 > 15 > 7 > 3 > 1. Puis je « remonte dans l’arbre » en suivant l’ordre des numéros jusqu’à l’ancêtre recherché : le chiffre 3 m’indique qu’il s’agit de ma branche maternelle, le chiffre 7 que je dois chercher du côté de ma grand-mère maternelle, etc. Notre aïeul portant le numéro Sosa 2022 est de la 11ème génération. Nous le partageons avec nos frères et sœurs et avec certains de nos cousins.

NB : Pour le Sosa 22, c’est beaucoup plus simple ! 22 > 11 > 5 > 2 > 1. C’est donc le grand-père maternel de ma grand-mère paternelle.

Plan de Rouffach (Rufach) en 1716, source Numistral BNU Strasbourg

Mon Sosa 2022 : Denis Heck, né à Rouffach en 1671

  • Sosa 1 : Laure
  • Sosa 3 : génération 2, mère, Elisabeth
  • Sosa 7 : génération 3, GM (grand-mère) maternelle, Marie
  • Sosa 15 : génération 4, AGM (arrière-grand-mère), Joséphine Marie Jeanne THOMAS
  • Sosa 31 : génération 5, AAGM, Jeanne Marie Joséphine BRUN
  • Sosa 63 : génération 6, AAAGM, Marie Pétronille NESSEL (Soultzmatt 1826 – Soultzmatt 1889)
  • Sosa 126 : génération 7, AAAAGP, Louis NESSEL (Soultzmatt 1791 – Soultzmatt 1875), maire de Soultzmatt, acquéreur de la source d’eau minérale qui porte son nom.
  • Sosa 252 : génération 8, AAAAAGP, Jacques NESSEL (Soultzmatt 1764 – Soultzmatt 1829)
  • Sosa 505 : génération 9, AAAAAAGM, Catherine HABERin (Rouffach 1734 – Soultzmatt 1796), épouse de Louis NESSEL, Prévôt de Soultzmatt et Inspecteur des forêts du Baillage de Rouffach
  • Sosa 1010 : génération 10, AAAAAAAGP, Jean Paul HABERER (Rouffach 1699 – Rouffach 1758), épouse Marguerite HECK (Rouffach 1707 – Rouffach 1779)
  • Sosa 2022 : génération 11, AAAAAAAAGP, Denis HECK (Rouffach 1671 – Rouffach 1728)

François Denis HECK naît dans la belle ville de Rouffach, dans le Haut-Mundat, le 25 septembre 1671, sous le règne du roi Louis XIV [Source : AD Haut-Rhin, acte trouvé avec l’aide précieuse de Raymonde DEBENATH BASSETTI ].  C’est l’année de la naissance du musicien Tomaso Albinoni et du suicide du cuisinier François Vatel. L’Alsace n’est française que depuis 23 ans… Rouffach s’écrit encore Rufach.

En bas : baptême de Francis Dionysius, fils de Christoph Hächs et Agnes Kürtzin, en date du 25 septembre 1671. AD du Haut-Rhin, registre des baptêmes 1641-1673 Rouffach.

Denis est le fils de Christophe HECK (avant 1646-1679) et de Agnès Elisabeth KURTZ (1642-1713), tous deux nés en Saint Empire romain germanique à la fin de la terrible Guerre de Trente ans (1618-1648), mariés à Rouffach le 25 janvier 1666. Denis est le quatrième enfant d’une fratrie de sept, nés entre 1666 et 1677.

Le 14 février 1694, à 23 ans, Denis HECK épouse à Gundolsheim (à quelques kilomètres au sud de Rouffach) Marie Marguerite MÖGLin, âgée de 22 ans (née le 14 novembre 1672 à Gundolsheim) [source : Cahier N° 41 – SAIREPA Gundolsheim – ECKES Alain, arbre généalogique de Raymonde DEBENATH BASSETTI sur Geneanet ; les registres paroissiaux de Gundolsheim ne sont pas encore disponibles sur le site internet des AD du Haut-Rhin]. Cette union a lieu dans une Alsace particulièrement éprouvée par la grande famine de 1693. Le mariage est également porté dans le registre des mariages de Rouffach, en date du 22 février 1694 . Pourquoi deux actes ? Le premier prénom, François, a disparu au seul profit du second, Denis.

Mariage de Dionysius Heck et Margretha Möglin, en date du 22 février 1694. AD du Haut-Rhin, registre des mariages 1582-1709 Rouffach.

5 enfants naitront de cette union  :

  • Marie Anne HECK est baptisée à Rouffach le 24 décembre 1695.
  • Marie Eve HECK est baptisée à Rouffach le 14 mai 1697.
  • François Adam Denis HECK est baptisé à Rouffach le 9 avril 1701 (né le 7).
  • Marie Anne HECK est baptisée à Rouffach le 10 juillet 1703.
  • Marguerite HECK est baptisée à Rouffach le 21 février 1707. Elle est ma Sosa 1011. Elle a à peine deux ans lorsque sa mère Marguerite MÖGLin meurt, le 29 janvier 1709 à Rouffach. Elle épousera vers 1724 Jean Paul HABERER, « boucher de grosses bêtes » à Rouffach, mon Sosa 1010, et décèdera le 22 juin 1779 à Rouffach.

Denis convole en secondes noces, le 30 octobre 1710 à Rouffach, avec Anne Marie GEISSLin. Il sera encore père de deux enfants  :

  • Anne Jeanne HECK est baptisée à Rouffach le 15 novembre 1711.
  • François Joseph HECK est baptisé à Rouffach le 28 juillet 1715, un mois avant la mort de Louis XIV !

Denis décède à Rouffach le 24 avril 1728, sous le règne de Louis XV, à l’âge de 56 ans . On lit dans l’acte de sépulture qu’il était bourgeois (civis) : Die 24 aprilis pie in Domino obiit Dyonisius HECHT civis… Si une bonne âme arrive à lire le dernier mot, je suis preneuse ! Au passage on remarque l’écriture variable du prénom et du patronyme : Francis Dionysius HÄCHS à la naissance, Dionysius HECK au mariage, Dyonisius HECHT au décès.

Sépulture de Dyonisius Hecht, en date du 24 avril 1728. AD du Haut-Rhin, registre des sépultures 1595-1734 Rouffach.

Laure MESTRE, membre du CGA, section Île-de-France

Et vous ? Connaissez-vous votre Sosa 2022 ?

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s